🇫🇷 Livraison offerte pour toute commande supérieure à 50€

7 ingrédients pour soulager la peau après le rasage

Le rasage est un rituel quotidien, qui peut parfois entraîner quelques désagréments. En effet, le passage du rasoir sur la peau, surtout lors de l’utilisation d’un rasoir multi lames, peut causer quelques rougeurs et irritations.

C’est le cas pour les peaux sensibles, trop exposées à la pollution, ou trop sèches. Le passage de la lame va alors provoquer une désagréable sensation d’inconfort et de douleur quelques minutes après le rasage : c’est ce que l’on appelle le feu du rasoir. Les hommes, en raison de la sensibilité de la peau du visage, y sont souvent exposés. Dans ce cas, l’apparition de poils incarnés peut aussi être le symptôme d’un rasage trop agressif.

Mais il existe quelques ingrédients simples, naturels et efficaces pour soulager la peau de ces irritations. Appliqués après le passage de la lame, ou en masques quotidiens, ils préviendront et soulageront le feu du rasoir.

Table des matières

Le beurre de karité

Sur le moyen terme, le feu du rasoir provoque une réelle déshydratation de la peau. C’est pour cela qu’il est utile de se tourner vers un ingrédient naturel au fort pouvoir nourrissant : le beurre de karité

Fabriqué à partir des fruits du karité, un arbre d’Afrique de l’Ouest, ce beurre recèle jusqu’à 60% d’acides oléiques, source importante d’acides gras mono-insaturés. Appliqué sur la peau du visage, ces éléments assurent non seulement une bonne hydratation, mais aussi une protection optimale du film hydrolipidique de l’épiderme. Sur une peau sujette aux rougeurs, le soulagement est immédiat. Avantage supplémentaire : il lutte efficacement contre l’apparition des pellicules de barbe, qui sont également dues au dessèchement de la peau.

Très dense, le beurre de karité doit être chauffé avant son application. Son importante concentration en vitamines A, D, E et F en fait également un excellent moyen de stimuler la fibre capillaire de la barbe, et de la nourrir en profondeur.

L’hamamélis

Depuis la nuit des temps, l’hamamélis est utilisé par les médecins – chamans des peuples indiens d’Amérique du Nord, afin de traiter toutes sortes d’inflammations. Issue de l’Hamamelis virginiana, un arbuste proche du noisetier, l’eau d’hamamélis est particulièrement bénéfique sur les peaux irritées ou fragilisées. Cet arbuste est d’ailleurs distillé spécifiquement pour son hydrolat. 

Au final, on obtient une eau de soin réputée pour contenir beaucoup de tanins astringents (catéchiques et galliques), ainsi que des flavonoïdes.

L’eau d’Hamamélis est donc à la fois astringente et calmante. Cela la rend doublement bénéfique dans le cas du feu du rasoir : elle résorbe les micro-coupures et calme l’épiderme irrité. Elle stimule également la circulation sanguine en renforçant les parois des veines. Purifiante, elle garantit la réduction des plaques rouges dues au passage de la lame lors du rasage.

Le mélange huile de menthe poivrée - huile de calendula

Les huiles essentielles, mélangées à des huiles végétales neutres, peuvent également se révéler très efficace sur les peaux irritées.

C’est le cas des mélanges à base d’huile essentielle de menthe poivrée. Cette dernière contient énormément de menthol, qui confère à l’huile des propriété anti-inflammatoires et anti-douleur. Cela en fait un ingrédient naturel particulièrement indiqué pour toute rougeur, démangeaison ou irritation cutanée. Les propriétés analgésiques de l’huile de menthe poivrée s’associent à une action cicatrisante utile en cas de micro-coupures.

Pourtant, il est déconseillé d’appliquer cette huile seule directement sur le visage : elle est trop agressive et risque de brûler légèrement l’épiderme. Pour bénéficier de ses vertus de manière optimale, il est recommandé de l’utiliser en synergie avec une autre huile assez neutre. L’huile de calendula, par exemple, s’associe parfaitement à la menthe poivrée, car elle est anti-inflammatoire et nourrissante.

L’Aloe Vera

L’aloe Vera est une plante bénéfique pour la santé, dont on tire les bienfaits du gel extrait de l’intérieur des feuilles. Utilisée dans toutes les régions du globe pour sa composition très complexe, l’aloe vera contient des vitamines (A, B, C et E), des minéraux (zinc, cuivre, fer), des sucres (glucose, mannose, cellulose), des lipides et des glycoprotéines.

Lors de l’extraction, ces composés sont préservés et se retrouvent sous la forme d’un gel aqueux, recommandé en cas d’irritation. En effet, l’aloe vera possède de grandes propriétés émollientes : son application ramollit la peau, et hydrate en profondeur toutes les couches de l’épiderme. 

Non seulement l’aloe vera soulage le feu du rasoir, mais cette plante médicinale peut également nourrir la peau et prévenir de futures irritations en protégeant les zones sensibles du visage. On lui reconnaît des vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires.

L’huile d’avocat

L’huile d’avocat, également connue sous son appellation botanique, Persea Gratissima, est célèbre pour sa teneur en vitamine E, ce qui en fait un très bon stimulateur du renouvellement cellulaire. Dans le cas du feu du rasoir, cela lui permet d’avoir une action régénératrice intense. 

Mais elle aura également un effet soulageant que l’on ressent dès son application : comme l’aloe vera, l’huile d’avocat assouplit et nourrit la peau sèche. En l’utilisant, on remédie non seulement au dessèchement de la peau, mais aussi à sa protection et à la nutrition des poils de la barbe.

L’huile de chanvre

L’huile de chanvre possède une composition très intéressante en cas d’irritation de la peau : elle est constituée en grande parti d’oméga-6 et d’oméga-9. Ces acides gras mono-insaturés en font une huile riche et dense, qui s’applique directement sur la peau afin de soulager le feu du rasoir. 

Elle améliore ainsi l’élasticité de la peau, ce qui, à terme, permet de la préparer au passage de la lame. L’huile de chanvre adoucit et tonifie le visage, et l’acide linoléique qu’elle contient prévient les pertes hydriques de la peau. Cela en fait un ingrédient naturel recommandé en cas de rougeurs, de plaques et de peau sèche.

Le miel

Le miel est le moins évident des ingrédients présentés ici. Pourtant, les enzymes sucrées du miel ont elles aussi une action hydratante lorsqu’il est appliqué en usage externe. On sait aussi qu’il s’agit d’un puissant agent anti-bactérien, avantage de taille dans le cadre du rasage : son utilisation préviendra les risques d’infections des micro-coupures. Cette propriété est due au Ph acide du miel, qui empêche le développement des organismes bactériens. 

Très riche en nutriments, il contient aussi des vitamines du groupe A, des minéraux et oligo-éléments qui accélèrent la cicatrisation. Sa capacité de rétention de l’eau permet en outre de maintenir la peau hydratée.

Partager sur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

*

code

En résumé

A découvrir également

Ventes privilèges estivales
Jusqu'à -25%
encore pendant
Jours
Heures
Minutes
Secondes